Postes Canada demeure rentable, mais elle doit en faire davantage pour son avenir

Partager

Mardi 2 Mai 2017
2015-2019/243

Postes Canada déclare pour 2016 des profits nets de 81 millions $, et ce, malgré son refus d’innover et malgré ses menaces de lock-out de l’été dernier, qui ont réduit son chiffre d’affaire de cent millions de dollars. 

Vingt années de profits depuis 1996

Ces 22 dernières années, Postes Canada a déclaré des profits à 20 reprises. Toutefois, ce solide bilan ne l’a pas empêchée, ni elle ni d’autres organisations, de prévoir des pertes qui, en raison de leur ampleur, exigeaient des réductions de services et d’effectifs.

Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un coup d’œil aux prévisions suivantes :

  • Le plus récent plan quinquennal de Postes Canada prévoyait pour 2016 des pertes de 20 millions $ touchant le service postal (consolidé).  
  • Le groupe de travail du gouvernement fédéral responsable de l’examen public de Postes Canada avait prévu des pertes de 100 millions $ pour 2016.
  • Dans un de ses rapports intitulé L’avenir du service postal au Canada, le Conference Board du Canada prévoyait des pertes d’exploitation de 550 millions $ pour 2016. Ce rapport avait été commandé par Postes Canada, qui s’apprêtait à annoncer des coupes draconiennes, dont la suppression du service de livraison à domicile.

Les faits : Postes Canada demeure rentable en 2016  

Groupe d’entreprises de Postes Canada :

Profits nets – 81 millions $
Profits avant impôts – 114 millions $
Profits d’exploitation – 149 millions $ 

Secteur Postes Canada :

Profits avant impôts – 55 millions $
Profits d’exploitation – 63 millions $

Année après année, Postes Canada réalise des profits, et elle continuera de le faire dans la mesure où elle saura emprunter la bonne voie pour l’avenir.  

Innover au lieu de réduire  

Le STTP veut voir Postes Canada se doter d’un programme qui assurera la viabilité de l’entreprise. Ailleurs dans le monde, les administrations postales diversifient leurs services afin de générer de nouveaux revenus. Le Canada affiche un urgent besoin de services, dont des services Internet à large bande, des services bancaires postaux, des services à domicile destinés aux personnes âgées et des bornes de recharge pour véhicules électriques. Postes Canada est toute désignée pour offrir des solutions dans ces domaines.

Nous voulons aussi que le gouvernement respecte la promesse électorale faite par le premier ministre de rétablir le service de livraison à domicile. Il est temps que les libéraux respectent leur promesse.  

D’un jour à l’autre, le gouvernement fédéral devrait annoncer son plan visant le service postal public, y compris les décisions touchant la prestation de nouveaux services et la livraison à domicile. Ces annonces s’inscrivent dans le cadre de l’examen public de Postes Canada.   

Solidarité,

Mike Palecek
Président national