Le groupe de travail chargé de l’examen de la Société canadienne des postes publie son document de travail sur l’avenir de Postes Canada!

Partager

Mardi 13 Septembre 2016
2015-2019/192

Le groupe de travail, qui s’est vu confier le mandat plus tôt cette année de cerner les possibilités d’avenir pour Postes Canada, a rendu public son  document de travail. Celui-ci présente, notamment, les possibilités suivantes : 

  • Réduire la fréquence de livraison du courrier
  • Remplacer le service de livraison à domicile par un service de livraison à des boîtes postales communautaires
  • Facturer des frais aux gens qui désirent la livraison à domicile
  • Modifier le moratoire sur la fermeture des bureaux de poste dans les petites villes et les régions rurales 
  • Fournir des services Internet, mais uniquement dans les bureaux de poste
  • Transformer les bureaux de poste en carrefours communautaires
  • Passer en revue les coûts liés à la main-d’œuvre et au régime de retraite
  • Assurer un service de livraison de la marijuana
  • Fournir des services bancaires, mais de manière très limitée

La section du document de travail portant sur les services bancaires postaux aborde la question d’une manière très étroite et peu objective. Le groupe de travail allègue qu’il est peu probable que des services bancaires postaux à grande échelle connaissent du succès dans le contexte canadien, mais admet que l’idée d’un partenariat avec les banques ou les caisses populaires pourrait être envisagée. Le document ajoute qu’il pourrait aussi être possible de mettre en place des « bureaux de poste de la Société dans certaines collectivités éloignées ayant un niveau de service inadéquat. Une telle approche s’inscrirait dans l’option dite des centres de service proposée par le groupe de travail, où les centres offriraient des services dans certaines collectivités, pourvu que des institutions financières y voient un intérêt. »

Le STTP s’opposera vigoureusement à toute mesure qui risque de menacer le service postal public et les emplois qui s’y rattachent.

Le document de travail intégral est disponible à l’adresse suivante www.tpsgc-pwgsc.gc.ca/examendepostescanada-canadapostreview/rapport-report/consult-fra.html.  

 

Prochaines étapes

Le 26 septembre, un comité parlementaire entreprendra des consultations auprès de la population au sujet du service postal et des options retenues par le groupe de travail. Ces consultations auront lieu en ligne et dans le cadre d’assemblées publiques dans les différentes régions du pays. Le comité présentera ses recommandations au gouvernement d’ici la fin de l’année.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les consultations, visitez la page Web suivante : www.sttp.ca/fr/d%C3%A9but-cet-automne-de-l%E2%80%99%C3%A9tape-2-de-l%E2%80%99examen-de-postes-canada

Le STTP croit fermement que Postes Canada est un service public qui peut accomplir davantage en tirant parti de son vaste réseau. Au cours de prochaines semaines, il nous incombera, ainsi qu’à nos alliés et à la population en général, de convaincre le comité parlementaire de NE PAS fermer la porte à l’énorme potentiel du service postal! Nous enjoindrons le comité de ne pas recommander d’autres compressions, mais plutôt l’ajout de services qui génèreront des revenus et contribueront à l’écologisation et à l’amélioration du service postal public dans l’intérêt de l’ensemble de la population.

 

Que pouvez-vous faire?

L’enjeu est crucial. Participez aux consultations du comité parlementaire qui débuteront plus tard ce mois-ci. Vous pouvez en apprendre davantage en consultant le site Web suivant : www.sttp.ca/fr/campagnes-et-enjeux/examen-gouvernemental-de-postes-canada. Veuillez encourager vos amis et les membres de votre famille à y participer aussi.

 

 

Solidarité,

 

Mike Palecek
Président national